Engins agricoles : quelles pièces s’usent le plus vite ?

Que ce soit chez des particuliers ou chez des professionnels, tant qu’on parle de travaux agricoles, on trouve toujours différentes sortes d’engins, car il existe une diversité de paysage et de culture dans ce domaine. Sachez que tout engin agricoles possède des pièces détachées et accessoires qui ont besoin d’être entretenus si on veut avoir un bon rendement. De plus, l’entretien peut favoriser l’efficacité de votre engin et augmenter sa durée de vie. Une pièce d’usure peut s’user plus vite qu’une autre.

Engins agricoles, les pièces qui s’usent facilement

En général, les pièces des engins agricoles qui s’usent le plus vite sont les pneus. C’est l’utilisation régulière des pneus sur différentes surfaces qui est la principale raison de leur usure prématurée. Cette usure est bien normale vue que la gomme frotte en permanence le sol. Mais il y a également d’autres raisons qui peuvent détériorer cette pièce d’usure. Cela peut être une cause mécanique ou bien tout simplement un réglage de pression. Mais que ce soit l’un ou l’autre, il est conseillé de trouver une solution pour limiter cette usure.

L’usure des pneus sur une route en dévers

La première cause qui pourrait user facilement votre pneu est le fait de l’utiliser sur une route bombée. En effet, cela est dû au rééquilibrage de la direction en permanence afin de garder l’engin dans l’axe de la route. Ainsi, pour éviter ce problème, changez de route si possible. Dans le cas contraire, vous êtes obligé d’intervertir vos pneus afin de rééquilibrer les dommages, même si cela ne vous permet pas de protéger vos pièces de l’usure.

L’usure des pneus et les causes mécaniques

Il n’est pas facile de trouver l’origine de la pièce d’usure. Néanmoins, sachez que votre pneu peut s’user plus vite si vous avez des problèmes mécaniques comme un problème de parallélisme. Cela peut être un pincement ou bien une ouverture. Dans le premier cas, vos pneus vont s’user sur la face extérieure. Dans le second cas, ils vont s’user à l’intérieur. En général, lorsque les mesures sont éloignées de la tolérance, il est conseillé de revoir le parallélisme. La tolérance de motricité pour les 2 roues est de 0 à –3 mm de pincement et 0 à +4 mm d’ouverture. Pour les 4 roues, la tolérance est de 0 à –4 mm de pincement et de 0 à +4 mm d’ouverture. L’un des problèmes le plus fréquent aussi est le problème de direction. Il est ainsi conseillé de bien régler votre direction pour éviter le dérèglement de vos roues.

Avec quoi disperser harmonieusement des engrais ?
Moissonneuse batteuse d’occasion : les éléments à surveiller de près