Moissonneuse batteuse d’occasion : les éléments à surveiller de près

Vous avez une exploitation et vous avez besoin d’une moissonneuse batteuse pour votre récolte ? Optez pour un modèle d’occasion, afin de rentabiliser l’investissement. Pour vous aider, voici quelques critères à prendre en compte pour faire le bon choix.

Le nombre d’hectares cultivé

Quel que soit le type de production, pour choisir la bonne moissonneuse batteuse d’occasion, vous devez prendre en compte le nombre d’hectares à moissonner. Le but étant d’exécuter le travail de manière efficace et rapide en vue d’atteindre une productivité maximale. Si vous avez un terrain de plus de 300 hectares, vous aurez besoin d’une moissonneuse batteuse non conventionnelle, munie d’un transbordeur et qui nécessite moins d’entretien. Elle a des capacités supérieures, et permet d’acheminer directement le grain hors de la parcelle. Ce modèle peut moissonner 6 à 7 hectares en une heure. Faites appel à un spécialiste du matériel agricole Agrizone pour plus de précisions. Sur le long terme, vos besoins risquent de changer, c’est pourquoi vous devez choisir une machine fiable et adaptée à vos conditions de récolte.

La séparation du grain et de la paille

Plusieurs machines modernes permettent aujourd’hui de séparer les graines de la paille. Il y a notamment la moissonneuse à secoueurs, qui reste une valeur sûre. Celles avec des batteurs aux largeurs variables sont les plus pratiques. La moissonneuse-batteuse à rotors quant à elle, nécessite plus d’entretien, mais demeure la plus compacte. Par contre, elle consomme beaucoup plus de carburants, et est plus sensible à la pluie. La moissonneuse-batteuse hybride a un batteur et un contre-batteur accompagnés de rotors. Ces trois machines sont toutes capables de produire un grain de qualité, mais pour choisir, vous devez adapter la machine et ses organes à la culture et aux conditions de récolte.

Les fonctionnalités supplémentaires

Pour optimiser la récolte, il faut également prendre en compte les différentes options proposées. Certaines moissonneuses-batteuses par exemple sont plus économiques, notamment celles dont le moteur possède plus de couples, ce qui leur permet de rouler à bas régime. Choisissez également une machine avec un système de refroidissement efficace, et un faible nombre de pièces mobiles. Cela vous permettra d’économiser parmi les pièces detachees moissonneuse batteuse new holland par exemple. La batteuse idéale doit aussi pouvoir passer d’une culture à l’autre, en ne modifiant que quelques éléments, comme la vitesse du rotor et du ventilateur, pour être plus pratique et plus économique. Ainsi, choisissez la simplicité et la facilité.

Comment remettre à neuf une vieille charrue ?
Quelles machines automatiques pour arroser au mieux ses champs ?